Eglie Notre-dame De L\'assomption  D\'arques La Bataille - Festival De Musique Ancienne 2022
Autour de Bach, les élèves et le maître
LUNDI 22 AOÛT 2022 21H Eglie Notre-Dame de l'Assomption d'Arques la Bataille  |  Festival de Musique ancienne 2022
Festival de Musique ancienne 2022

Autour de Bach, les élèves et le maître

De Johann Gottlieb Goldberg, nous ne retenons aujourd’hui que le nom, accolé mystérieusement aux célèbres Variations composées par Johann Sebastian Bach, dont il fut l’élève. Mais Goldberg fut aussi un excellent compositeur et un claveciniste virtuose, qualifié de « bouffeur de notes » par ses contemporains, mort en 1756 à l’âge de 29 ans. En écho au concert des Variations qui sera donné par Jean-Luc Ho le 23 août, Bertrand Cuiller et le Caravansérail ont conçu à la demande de l’Académie Bach un programme permettant de découvrir des concertos pour clavecin de Goldberg et des fils Bach, ainsi que les 14 canons manuscrits insérés par Bach lui-même dans son exemplaire personnel des Variations.

Avec

Frank Theuns, Barbara Ferraz

Yoko Kawakubo, Louis Créac’h

Jérôme Van Waerbeke, alto

Bruno Cocset, violoncelle

Benoît Vanden Bemden, contrebasse

Bertrand Cuiller, clavecin flamand à 2 claviers de Marc Ducornet (2011)
voir les biographies
LUNDI 22 AOÛT 2022 21H Eglie Notre-Dame de l'Assomption d'Arques la Bataille
Festival de Musique ancienne 2022
1 rue Le Barrois 76880 Arques La Bataille

Avec

Frank Theuns, Barbara Ferraz

Yoko Kawakubo, Louis Créac’h

Jérôme Van Waerbeke, alto

Bruno Cocset, violoncelle

Benoît Vanden Bemden, contrebasse

Bertrand Cuiller, clavecin flamand à 2 claviers de Marc Ducornet (2011)
voir les biographies
lire la suite lire la suite
BERTRAND CUILLER

BERTRAND CUILLER

Né dans une famille de musiciens, Bertrand Cuiller a commencé le clavecin à 8 ans avec sa mère, puis à treize ans il a rencontré Pierre Hantaï, qui fut son mentor pendant plusieurs années. Il a ensuite étudié le clavecin au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris auprès de Christophe Rousset, et appris à jouer les cors baroque et moderne. En 1998, il remportait le troisième prix du concours international de clavecin de Bruges.
Après plusieurs années passées au sein d’orchestre comme les Arts Florissants, le Concert Spirituel et le Poème Harmonique, Bertrand a décidé de se concentrer exclusivement sur le clavecin et la musique de chambre puis il a créé le Caravansérail.

Au clavecin, il apprécie particulièrement les compositeurs anglais William Byrd et John Bull, qu’il a enregistrés pour Alpha et Mirare. Il a également gravé pour ces labels des concerti de Johann Sebastian Bach, l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de Jean-Philippe Rameau (2015, Choc Classica de l’année) ainsi qu’un album Scarlatti-Soler. Tous ses albums ont reçu un accueil très chaleureux du public comme des critiques.
Il participe en 2018 au projet Scarlatti 555 organisé par France Musique en interprétant et enregistrant avec 30 clavecinistes l’intégrale des 555 sonates de Domenico Scarlatti.
Depuis 2004, il suit également Bruno Cocset dans les projets des Basses Réunies.
En tant que chef d’orchestre, Bertrand Cuiller a notamment dirigé Vénus & Adonis de John Blow (coproduction Angers Nantes Opéra, Théâtre de Caen, Théâtre de la Ville de Luxembourg, Opéra Comique, Opéra de Lille, MC2 Grenoble et CMBV), un programme Rameau, Opéra sans Parole, les concerti pour clavecin de Carl Philipp Emanuel Bach, les concertos brandebourgeois de Johann Sebastian Bach et Rinaldo de Georg Friedric Handel, mis en scène par Claire Dancoisne.

Il enregistre actuellement l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de François Couperin chez harmonia mundi - PIAS. Le premier opus sorti en 2018 est Choc de l’année Classica et a reçu 4F de Télérama. Le deuxième opus sorti en juillet 2020 a été récompensé d’un Diapason d’Or et de 5 étoiles par Classica. . . .

lire la suite
Barbara Ferraz

Barbara Ferraz

Bárbara a obtenu son diplôme en flûte moderne au Conservatoire Supérieur de Musique à Salamanca en 2010 (Espagne), elle poursuit avec des cours de postgrade avec Jaime Martín et Emily Beynon au Conservatoire Supérieur de Musique à Aragon et plus tard avec Júlia Gállego et Christian Farroni au Conservatoire de Musique du Liceu à Barcelone.

En 2013, elle déménage à Bruxelles pour continuer ses études au Koninklijk Conservatorium où elle obtient son diplôme de Master avec distinction (2015) avec les professeurs Frank Heindrickx, Carlos Bruneel and Peter Verhoyen (piccolo). La même année, elle finalise ses études en Histoire de l’art à l’Université de Salamanca (Espagne).

Elle a suivi des Masterclasses avec entre autres les professeurs Emmanuel Pahud, Philippe Bernold, Mario Caroli, Michel Debost, Robert Winn, Edith Van Dyck, Clara Andrada de la Calle, Marc Hantaï et Kate Clark. Elle a été membre de jeunes orchestres comme Internationale Junge Orchesterakademie (Allemagne) et Joven Orquesta de Castilla y León (Espagne). Elle a aussi joué avec les orchestres Antwerpen Symphony Orchestra et Brussels Philarmonic Orchestra.

Passionnée par la musique et les instruments anciens, Bárbara étudie la flûte baroque avec le professeur Frank Theuns au Koninklijk Conservatorium Brussels où elle obtient son Master en Traverso avec la plus haute distinction en 2019. Elle était membre de diverses académies comme Collegium Vocale Gent Academy, Ton Koopman Academy et Freiburg Akademie. Elle collabore avec des ensembles de musique anciens comme La Petite Bande, Il Gardellino, Le banquet Céleste, L’Arpeggiata, Le concert bourgeois, Die Kölner Akademi et La Grande Chapelle, entre autres.

Aussi intéressé par l’éducation musicale, elle est professeure de flûte à l’Ecole de Musique Tchaicovsky. . . .

lire la suite
Frank Theuns

Frank Theuns

Frank Theuns a fait ses études musicales au ‘Koninklijk Muziekconservatorium Brussel’. Profondément interessé par les instruments historiques, il s’est perfectionné dans la pratique de la flûte traversière baroque. Avec son ensemble Les Buffardins il a enregistré un choix représentatif du répertoire pour la flûte (Händel, Sammartini, Kirnberger, Quantz, Hotteterre, Montéclair, Boismortier, Blavet) chez le label Accent. En 2006 il enregistrait le Concerto pour flûte et harpe de W. A. Mozart chez Zig-Zag Territoires avec Anima Eterna Brugge sous la direction de Jos van immerseel. Plusieurs disques reçurent des prix dans la presse musicale (Diapason d’Or….).

Passionné par les flûtes originales, il se laisse séduire tant par les différents timbres extraordinaires que par les petites imperfections charmantes des flûtes anciennes en appliquant la technique appropriée à chaque instrument. Les dix dernières années, il collabore étroitement avec le facteur d’instruments Andreas Glatt comme ‘goûteur’ de flûtes. Avec lui il partage le même point de vue sur une authenticité ‘anti-grisaille’, aussi bien dans la facture de la flûte que dans la façon de la jouer.

Depuis 1989 il est nommé professeur de flûte traversière baroque au ‘Koninklijk Muziekconservatorium Brussel’. Il est régulièrement invité a donner des cours d’interprétation : Esmuc Barcelona, Royal Conservatory The Hague, ‘Internationale Händel-Akademie’ Karlsruhe, ‘International Flutesymposium Atlanta, etc. Actuellement il est flûtiste au sein des orchestres Anima Aeterna Brugge et La Petite Bande. . . .

lire la suite
YOKO KAWAKUBO

YOKO KAWAKUBO

Yoko Kawakubo, violon Après des études de violon moderne à l’école de musique Toho-Gakuen à Tokyo, et un master de violon baroque à l’Université Nationale des Beaux-Arts et de la Musique de la même ville, Yoko Kawakubo entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Lauréate d’un 4ème prix du Concours international de violon baroque Premio Bonporti en Italie, elle obtient également le 1er prix du Concours international de musique de chambre de Bruges avec son ensemble Les Timbres. Elle joue dans différents ensembles tels que l’Orchestra Libera Classica avec Hidemi Suzuki, le Bach Collegium Japan de Masaaki Suzuki, Le Concert Français de Pierre Hantai, Gli Incogniti d’Amandine Beyer ou le Concerto Soave de Jean-Marc Aymes. . . .

lire la suite
Louis Creac'h

Louis Creac'h

Après un cursus de violon moderne à Brest puis Paris, Louis Creac’h étudie le violon baroque à La Courneuve auprès d'Hélène Houzel, et suit la formation aux métiers d'orchestre classique et romantique de l'Abbaye aux Dames de Saintes, où il travaille notamment avec Alessandro Moccia et Ageet Zweistra. Cette formation lui permet de côtoyer des chefs tels que Philippe Herreweghe, Marc Minkowski, Sigiswald Kuijkenet, Robert Levine. Il participe également aux stages d'Aix en Provence auprès d'Alice Pierot, et de Brecon avec Rachel Podger. Ces diverses rencontres lui permettent d’intégrer très tôt quelques-uns des ensembles baroques français les plus prestigieux tels que Les Musiciens du Louvre-Grenoble (Marc Minkowski), Le Concert Spirituel (Hervé Niquet), Il Seminario musicale (Gérard Lesne) ou Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre) et, plus tard, Pygmalion (Raphaël Pichon), Ma Non Troppo, Les Ombres (Margaux Blanchard et Sylvain Sartre) et Orfeo 55 (Nathalie Stutzmann).

Musicien d’orchestre, il ne délaisse pas pour autant la musique de chambre, que ce soit en quatuor à cordes classique (Quatuor Mathis) en sonate (avec le claveciniste Jean Luc Ho), ou en sonate et trio avec pianoforte (Anima Mea). Il est par ailleurs membre fondateur de Nevermind.

Il participe à des concerts-lecture, notamment avec l’Ensemble Anima Mea, lors de projets autour de l’enfance de Mozart, ou de ses sonates d’église. Avec la complicité de la comédienne Catherine Gauthier, il est à l’origine d’un spectacle de contes de Noël. En 2012, il est appelé par Christophe Coin (et l’Ensemble baroque de Limoges) pour la création du Bourgeois Gentilhomme de Molière mis en scène par Denis Podalydes.

En février 2013, il participe à la création de L’indifférence des vagues de Jean-Christophe Revel, commande de Son Ar Mein pour le théâtre de Morlaix, qui le mène à créer L’indifférence pour parties au Petit Festival 2013. . . .

lire la suite
Myriam Mahnane

Myriam Mahnane

Après des études de violon moderne au CRR de Grenoble, Myriam Mahnane se spécialise dans la pratique du répertoire baroque avec Enrico Gatti à Milan puis à Bruxelles avec Sigiswald Kuijken où elle passe son prix avec Distinction. Elle profite également des conseils précieux d’Amandine Beyer au court de stages.

Myriam joue régulièrement au sein de prestigieux ensembles tel que Les Talens Lyriques, Le Concert Français, La Petite Bande ou Le Caravansérail.

Elle collabore avec l’ensemble Pulcinella depuis 2007. . . .

lire la suite
David Wish

David Wish

Five-year-old David was astonished when he saw a friend playing the violin: he knew then he also wanted to play. For him, the violin is the most beautiful of instruments, “with respect to sound, but also aesthetically”. Although he has played in front of many audiences, David still gets nervous before each concert. Luckily “going for a run beforehand and concentrating when the concert’s about to start” help.

Returning home from a tour, the first thing David does is “feed the sour-dough starter.” His favourite activity apart from making music? Walking in the woods.



David, cinq ans, a été étonné lorsqu'il a vu un ami jouer du violon : il a alors su qu'il voulait aussi en jouer. Pour lui, le violon est le plus beau des instruments, "du point de vue du son, mais aussi de l'esthétique". Bien qu'il ait joué devant de nombreux publics, David est toujours nerveux avant chaque concert. Heureusement, "courir un peu avant et se concentrer lorsque le concert est sur le point de commencer" l'aident.

Lorsqu'il rentre chez lui après une tournée, la première chose que fait David est de "nourrir le levain". Son activité préférée en dehors de la musique ? Se promener dans les bois. . . .

lire la suite
Anne PEKKALA

Anne PEKKALA

. . .

lire la suite
BRUNO COCSET

BRUNO COCSET

Insatiable musicien chercheur, violoncelliste atypique, pédagogue de renom et fondateur des Basses Réunies, Bruno Cocset donne au violoncelle baroque sa voix singulière, nourrie par une quête sans cesse en chemin de la parfaite synergie du geste instrumental et musical. De ce travail sonore et organologique mené avec le luthier et facteur Charles Riché sont nés neuf instruments, pensés, conçus et joués pour différents programmes de concert et d’enregistrement.

C’est après des études à Tours puis un passage au conservatoire supérieur de Lyon que Bruno Cocset aborde le violoncelle baroque et le jeu sur cordes en boyau, en autodidacte puis avec Christophe Coin (premier diplômé de sa classe au Conservatoire national supérieur de musique et danse de Paris en 1986). Il suit également les master classes du violoncelliste Anner Bijlsma et du violoniste Jaap Schroeder.

Violoncelliste « nomade », il vit alors vingt années riches de rencontres et d’expériences musicales avec les plus ardents défenseurs de la scène baroque. Ses ports d’attaches les plus fidèles seront Il Seminario Musicale de Gérard Lesne et Le Concert des Nations et Hespèrion XX-XXI de Jordi Savall. En 1996, il fonde Les Basses Réunies et enregistre les sonates pour violoncelle de Vivaldi (Premio Vivaldi de la Fondazione Giorgio Cini), premier opus d’une longue discographie sous le label Alpha.

Régulièrement invité à jouer en France, en Europe, au Québec et en Russie, Bruno Cocset se consacre également beaucoup à la transmission, enseignant au CNSMD de Paris depuis 2001, à la Haute École de musique de Genève depuis septembre 2005 et à l’École supérieure de musique de Catalogne (Barcelone, 2002-2013) dont il a créé la classe de violoncelle historique.

En 2011, il fonde le Vannes Early Music Institute (Bretagne), qui rassemble notamment une académie européenne de musique ancienne, un atelier de lutherie et un centre de ressources dédié aux répertoires de la Renaissance au XIXe siècle. . . .

lire la suite
BENOIT VANDEN BEMDEN

BENOIT VANDEN BEMDEN

Benoit Vanden Bemden

Musicien jusqu’au bout des ongles, Benoît Vanden Bemden est un contrebassiste et joueur de violone (violoniste!) très apprécié, tant comme chambriste que comme musicien d’orchestre. Les XVIIème et XVIIIème siècles sont ses terrains de jeux favoris.
Membre cofondateur et coordinateur artistique de l’orchestre baroque bruxellois Les Muffatti, il est aussi membre de l’Ensemble Masques.
Il collabore également régulièrement avec Vox Luminis, Ricercar Consort, Le Caravansérail, Capriccio Stravagante, Bach Collegium Japan, Stradivaria, La Rêveuse, Les Voix Humaines, Scherzi Musicali, Il Gardellino, Hathor Consort, Gli Angeli Genève, etc.
Après des études au Conservatoire royal de Bruxelles auprès de Christian Vanderborght, Benoît se tourne très rapidement vers la musique ancienne et les pratiques d’interprétation historiques. Il obtient le Diplôme supérieur de musique de chambre avec distinction dans la classe de Guy Van Waas au Conservatoire royal de Mons en 2002, puis le diplôme de Master of Music pour le violone auprès de Maggie Urquhart au Koninklijk Conservatorium de La Haye l’année suivante.
Depuis septembre 2003, il enseigne le violone et la contrebasse ancienne à l’académie de musique de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles) ainsi que lors de différentes masterclasses (Salamanca en Espagne, Mubafa en Belgique ou à Yaroslavl en Russie).
Amateur de bonne chère, Benoît profite de ses tournées pour découvrir la gastronomie locale et partage ses découvertes sur Ripailles & Passacailles. Et il n’oublie jamais de glisser dans sa valise ses chaussures de tango ! . . .

lire la suite
FERMER
TÉLÉCHARGEMENT MENTIONS LÉGALES

©2022 Ensemble Le Caravansérail

Facebook Instagram